Banner2.jpg

 

Présentation des lauréats et mentions : Bâtiment résidentiel individuel 

 

"Le jury a décidé d’attribuer une mention à un travail qui propose une approche intéressante et audacieuse du traitement des annexes de la maison traditionnelle bruxelloise. Cette mention est attribuée au bureau Vanden Eeckoudt - Creyf Architectes pour le projet Berceau, consistant en la rénovation et l'extension d'une maison située rue du Berceau, 19 à 1000 Bruxelles
Le projet mentionné interprète avec richesse et audace l’alignement avec les gabarits mitoyens et les contraintes du règlement urbanistique concernant les vues et prospects sur les propriétés voisines dans un contexte de haute densité bâtie.
Le jury salue l’effort de mise en scène de l’intervention sur le volume arrière par les parois obliquesde la façade et les séquences spatiales engendrées par les plateaux à mi niveau pour créer de laprofondeur de champ et amener de la lumière dans la pièce centrale sombre du plan type bruxellois."
 

Vanden Eeckhoudt - Creyf Architectes - Berceau

 

Mention 

 

 

Situation:
Rue du Berceau, 19 - 1000 Bruxelles

Programme : 
Rénovation et division d'une maison Bruxelloise mitoyenne







Description : 
Le projet concerne la rénovation et la transformation d’une maison mitoyenne unifamiliale.

Le projet consiste en deux interventions principale :
La première concerne la façade arrière, par la démolition des annexes actuelles vétustes, et la réalisation d’une extension de la maison au moyen de divers annexes se superposant en escalier et venant naturellement rechercher les alignements aux deux profiles mitoyens.
Cette disposition permet d’offrir de l’espace aux étages tout en amenant beaucoup de lumière naturelle aux différentes pièces. Les toitures de ces annexes sont aménagées en espace extérieur partiellement accessible où divers bacs à plantes seront construits pour préserver l’intimité de chacun et verduriser la façade arrière pour agrémenter la vue générale.

La seconde intervention se situe au niveau de la toiture. Le projet comporte une rehausse partielle de la toiture afin de permettre d’y organiser une chambre.
Toutes les menuiseries extérieures sont remplacées par des nouveaux châssis en bois. Les façades des annexes en façade arrière seront recouvertes d’un bardage en acier de teinte blanche.

 

"Sans la mentionner, le jury tient à saluer l’intervention de petite taille au dernier étage sous combles de François Mertens et Edouart Brunet dans une maison située rue Nestor De Tière à 1030 Bruxelles pour l’audace, la sensibilité et la qualité du projet et de sa matérialisation" 

 

Francois Martens + Edouard Brunet - Nestor de Tiere

 

 

Situation:
Rue Nestor de Tiere, 53 - 1030 Bruxelles

Programme : 
Rénovation et division d'une maison Bruxelloise mitoyenne en 2 appartements







Description : 
Le projet s'inscrit dans le tissu urbain bruxellois au sein d'une maison mitoyenne typique de la ville qui était à l'origine occupée par une seule famille. A un moment donné, le propriétaire a décidé de revendre les deux derniers niveaux à un ami afin que celui-ci y aménage son propre logement. Le projet consistait donc en la rénovation et la transformation de la maison unifamiliale existante en un immeuble à deux appartements. Les architectes François Martens et Edouard Brunet se sont associés afin de mener à bien ce projet de taille modeste mais ambitieux.

La maison s'organise sur 5 niveaux d'environ 45m² chacun. Elle présente une façade arrière orientée à l'Est et une façade avant orientée à l'Ouest.

C'est au dernier étage de la maison que les architectes ont proposé d'installer la pièce de vie pour l'appartement du haut. Ceci afin de limiter les nuisances entre appartements (zones nuit superposées) mais également pour tirer partie de la vue dégagée et de la lumière dont profitait le dernier niveau. La surface par niveau étant réduite et le dernier étage étant sous comble, la partie arrière de la toiture a été démolie. Cela au profit d'une terrasse et d'un nouveau volume en porte-à-faux à l'emplacement des dernières volées d'escalier qui ont été reportées au cœur du bâtiment. 

La mise en place de ce dispositif a permis d'amener un maximum de qualité à l'espace de vie: contact direct avec la terrasse, lumière naturelle pénétrant profondément dans le bâtiment, nouvelle cuisine profitant d'une vue dégagée sur l'intérieur d'îlot, le ciel et la skyline bruxelloise. Au delà d'offrir un espace extérieur intime, l'installation de la nouvelle terrasse dans le volume de la maison existante, permet également de créer une façade Sud pour la cuisine qui est ainsi baignée de lumière une grande partie de la journée. Les règles urbanistiques ont également été prises en compte dans les concepts mêmes du projet (vues directes sur le voisinage évitées, reculs et alignements aux mitoyens, etc.).

Le nouveau volume en porte-à-faux présente une architecture clairement contemporaine et épurée afin de distinguer l'intervention de l'existant. Cela dans l'idée que la ville exprime les différentes époques à travers son architecture, à l'image d'un palimpseste. Cette intervention franche a été possible du fait du peu d'intérêt patrimonial et du relatif mauvais état de la façade arrière existante.

Cette réalisation constitue le premier projet que ces architectes ont réalisés ensemble. Il est l'illustration de la grande attention qu'ils portent aux détails mais aussi de leur recherche continue de solutions ingénieuses, au delà de tout à priori et dans des budgets restreints. Ceci afin de concevoir des espaces généreux par la lumière, les vues et les matériaux.